Une presque Aventure Aveyronnaise

Le grand défi de l’année c’était cette semaine dans l’aveyron. Un raid non-stop de 75H, une première expérience sur ce format pour Marion, Damien, Felix et moi (Mathieu). Un dépucelage en quelque sorte… On aura compris que ça passait forcement par derrière et que ça faisait mal !!!

 

aventure aveyronnaise 2013

 

La chaleur puis la pluie…

On a cherché de l’eau pendant 60H pour finalement la trouver en abondance ! De mercredi à samedi on aura eu très chaud. On s’attendait à avoir chaud mais peut-être pas à ce point. On aura fait la tournée des cimetières de l’Aveyron pour récupérer de l’eau et ne pas y finir prématurément (au cimetière). La course est finalement annulée au bout de 60H pour risque d’orages. On ne remettra pas en cause cette décision car on se demandait comment on allait pouvoir continuer l’aventure par ce temps : passer encore une nuit sous la pluie avec déjà beaucoup de fatigue accumulée, impossible de s’arrêter pour dormir sous peine d’avoir très froid et un équipement contre la pluie assez léger.


Du VTT pas forcément roulant…

Avec les distances annoncées il aurait fallu du VTT très roulant pour espérer pouvoir boucler l’aventure. Ça n’a pas été vraiment le cas. Une section dantesque avec 100Km de VTT. On la craignait, mais on ne s’imaginait pas mettre 8H pour réaliser les 50 premiers kilomètres. Heureusement la deuxième partie est plus roulante avec des coupes par la route pour rallier au plus vite le CP (on avait faim !). Nos postérieurs garderons en mémoire cette section… La section suivante en VTT fut difficile et on a du mal à imaginer dans quel état notre cul aurait fini les 2 dernières sections VTT.


Du bon et du moins bon …

La première barrière horaire du raid est 33H après le départ… Difficile de s’imaginer ce qu’on est capable de faire comme distance pendant ce temps, et est-ce qu’on sera toujours en course au bout de 33H ? Du coup des choix stratégiques pas terribles. La deuxième section est une CO que je qualifierai de très technique. On se lance quand même dessus alors que beaucoup d’équipes feront le bon choix de la shunter. On aura au moins appris une chose avec Felix sur cette section : on est des brêles en orientation ! On ne trouvera jamais la balise 7 et on décide de renoncer à la suite pour rentrer au CP au plus vite et limiter les dégâts. Une de nos grande inquiétude avant le départ était la gestion du sommeil. Une équipe nous conseillera juste avant le départ de faire que des siestes de 20min. Il est apparemment plus facile de repartir après 20min de pause que 2H. On appliquera cette technique tous le raid avec au final environ 2H de sommeil sur 60H.

CO Aventure aveyronnaise 2013

 

On est forcement un peu déçu de ne pas avoir franchi de ligne d’arrivée mais on a quand même eu le temps de bien profiter pendant 60H. C’était une chouette première expérience sur une course non-stop qui donne envie de recommencer. Un autre monde par rapport aux raids « habituels ». Les plus grosses craintes sur le sommeil se sont finalement bien gérées. Un ENORME merci à nos 2 assistants qui nous ont suivi dans cette galère (aventure !). Toujours dispo aux transitions, ils nous ont cuisiné de bons plats, préparé des sandwich, graissé les vélos… sans eux rien aurait été possible alors encore MERCI !

7 réflexions au sujet de « Une presque Aventure Aveyronnaise »

Laisser un commentaire