Les aventuriers de l’aqueduc perdu (épisode 10)

Et nous voilà repartis pour le 10ème épisode des aventuriers de l’aqueduc perdu… Le départ est situé sur le chemin du Tignot. Ce chemin est aussi appelé chemin de la fricoule ou encore le ravin de la fricoule pour de raisons pittoresques qui seront expliquées sur la page facebook « Mont d’Or » (il faut « liker » cette page FB si vous voulez en savoir + et recevoir quelques détails croustillants sur le Mont-d’orois).

L’aqueduc passait au niveau de l’épingle à cheveu de la route sous la croix du Tignot. Il y a un semblant de single qui part justement de là et qui passe côté St-Romain. Il faut donc le suivre en restant à cette altitude. On passe sous d’anciennes carrières. C’est du vert foncé sur la carte de CO des Monts d’Or, mais ça mérite seulement du vert clair, et même du blanc par endroit.

aqueduc tignot grottes 017

Il y aurait de quoi mettre des « barbules » noires et marron dans tous les sens (cf le cours magistral de CO lors du raid interne) tellement le relief est irrégulier et cabossé, traces d’activités humaines passées.

L’oeil davantage exercé aux vestiges d’aqueduc qu’aux détails de carte de CO reconnaitra un morceau d’aqueduc affleurant: il s’agit de la partie supérieurs de sa paroi verticale aisément reconnaissable par le béton de tuileau arrondi. C’est sur ce béton que les romains posaient des pierres plates pour couvrir l’aqueduc. Ce vestige-là n’est répertorié nulle part dans les inventaires et est bien une découverte 100% GR69

aqueduc tignot grottes 021

On remarque la forme arrondie et légèrement rosée du béton de tuileau

En poursuivant, dans le vallon et en restant à peu près à l’altitude 300m, on tombe de surprise en surprise… Pas de single, mais des anciens chemins de carrier, des carrières surprenantes aux failles et au grottes mystérieuses… Un sanglier détale, un bébé rapace tombe de son nid du haut d’une falaise… Attiré par un bruit d’eau, on tombe sur ce qui ressemble à une résurgence, mais qui est en fait un ancien captage très proche de l’aqueduc, et une très jolie source un plus haut qui nait dans ce qui semble être une ancienne petite carrière. Peut-être cette source alimentait-elle l’aqueduc ?  Encore plus haut à un endroit encore plus improbable, se trouve une grotte magnifique et bien cachée.

Couzon Vinouve Rochon 102

Sortie du captage

aqueduc tignot grottes 047

La source dite du Tignot nichée dans une ancienne petite carrière

aqueduc tignot grottes 066aqueduc tignot grottes081

A l’intérieur de la grotte, une assemblée générale de GR y tiendrait !!!

 

En poursuivant à l’altitude de l’aqueduc (300m), on finit par rejoindre un single bien connu des sorties à la Nini. Et là, curieusement, il y a une caborne encore habitée par un cabornis, caborne édifiée pile-poil sur l’aqueduc. Bref cette caborne aurait presque l’eau courante et le tout-à-l’égout

Couzon Vinouve Rochon 112

On finit pas arriver au sentier de la salamandre… Suite au prochain épisode et qui sera l’avant-dernier. Je vous rassure, on arrêtera les aventures au vieux-Collonges. Nous n’irons pas jusqu’aux théâtres romains de Fourvière où arrivait l’aqueduc !!!

 

RdV sur la page https://www.facebook.com/pages/Mont-dOr/457965634279353  pour recevoir régulièrement des nouvelles pittoresques de tout ça ou alors, attendez la saison 2 des aventuriers, ou alors une sortie en 3D à la 007 un dimanche matin.

2 réflexions au sujet de « Les aventuriers de l’aqueduc perdu (épisode 10) »

Laisser un commentaire